Levée de fond pour API-AGRO

Réunis le 20 avril en Assemblée Générale, les actionnaires de la start-up ont acté une première levée de fonds d’un demi-million d’euros, qui marque le lancement d’une nouvelle phase de croissance pour API-AGRO. Le tour de table est constitué de l’ACTA, des Instituts techniques Agricoles et de l’APCA. Le GEVES a rejoint ces actionnaires de référence, d’autres structures ont d’ores et déjà fait connaître leur intérêt pour cette démarche.

Les fonds obtenus auront pour objectifs le développement commercial, l’élargissement de son écosystème d’acteurs et le déploiement de nouvelles fonctionnalités sur la plateforme.
Une seconde levée de fonds du même niveau est prévue pour septembre 2017 avec l’arrivée de nouveaux partenaires.

A propos d’API-AGRO

Issue d’un projet de recherche mené par les Instituts Technique Agricoles, la société API-AGRO a été créée le 8 novembre 2016. API-AGRO est une Entreprise de Services Numériques spécialisée dans le domaine de l’agriculture.
API-AGRO propose une plateforme permettant de diffuser facilement des données et de services (fonctions de calcul, outils d’aide à la décision) pour les rendre disponibles à l’ensemble de l’écosystème agricole, en toute maitrise pour les fournisseurs. API-AGRO accompagne les fournisseurs et utilisateurs de données avec une offre de services centrée sur les usages.

Hackathon API-AGRO – Jour 1

Le 24 février 2017, à 8h du matin, à l’APCA, a commencé le premier hackathon API-AGRO. Il se déroulera sur 48h pour se terminer le 26 février avec une remise des prix au SIMA. Il a pu être organisé grâce au précieux concours d’Aurélie Baupel qui a recruté les intervenants et calé l’organisation. Elle suivra le hackathon jusqu’au bout.

Dix projets ont été présentés par les instituts techniques et les chambres d’Agricultures dans des domaines concernant les filières animales et végétales. Pour chacun de ces projets, des donnes et API ont été mises en ligne sur la plateforme d’API-AGRO.

  • Projet 1 : Agréger et visualiser des données de cotation de march, porté par le Ctifl.
  • Projet 2 : Suivi d’automates d’alimentation, porté par l’IFIP.
  • Projet 3 : Surveillance régionale des insectes ravageurs du colza, porté par Terres Inovia et Apca.
  • Projet 4. Diagnostic annuel du colza. Indicateurs agroclimatiques et pratiques agricoles, porté par Terres Inovia.
  • Projet 5 . Faciliter la reconnaissance d’un sol à partir d’un référentiel Sols Arvalis, porté par ACTA.
  • Projet 6. Créer un OAD pour les éleveurs. Qu’elle surface en herbe attribuer? porté par IDELE.
  • Projet 7. Construire un portail dédié aux enquêtes entreprises avicoles avec cartographie, porté par ITAVI.
  • Projet 8. Faire de belles visualisation interactives sur les données d’épidémiosurveillance, porté par ACTA.
  • Projet 9. Construire un outil carto à destination des apiculteurs, porté par ITSAP.
  • Projet 10. Construire un tableau de bord interactif sur les risques climatiques, porté par ARVALIS – Institut du végétal.

Parmi ces dix projets, cinq ont été choisis par des équipes de codeurs, designers, porteurs de projets et experts techniques.

 

Qui seront les lauréats ? réponse au SIMA le 26 février.