Bilan de deux années d’initiatives pour favoriser l’accès aux données pour la recherche et l’innovation en agriculture.

En 2016, le réseau numérique et agriculture de l’Acta – les instituts techniques agricoles a sorti un livre blanc intitulé “L’accès aux données pour la recherche et l’innovation en agriculture”. Dix recommandations, regroupées en 3 axes clés d’amélioration #INNOVER #FLUIDIFIER #RASSURER, ont été proposées. Nous proposons en ce début d’année 2019 de faire un point sur les réalisations de toute communauté agricole Française, instituts techniques et autres acteurs, qui offrent des premières réponses à ces recommandations.

#Innover. Open Innovation : co-construire des services en mobilisant de nouveaux partenariats et de novelles compétences.

  1. Co-construire des services numériques utiles aux acteurs agricoles
  1. Evaluer les applications dans les exploitations
  • Digifermes (digifermes.com) – 13 fermes numériques couvrant les filières animales et végétales
  • Réseau d’agriculteurs connectés. Par exemple le réseau Fermes Leader initié par Invivo www.fermesleader.com
  1. S’ouvrir à de nouveaux partenariats
  1. Renforcer les compétences pour mieux valoriser les données

#Fluidifier. Mobiliser les technologies pour fluidifier les échanges de données

  1. Inventorier les sources de données d’intérêt pour l’agriculture
  • Plateforme API-AGRO www.api-agro.fr pour l’accès aux données et aux algorithmes agricoles du monde public et privé à l’échelle française et européenne
  • Plateforme de la R&D agricole (rd-agri.fr – sortie officielle début 2019 pour centraliser les projets, documents et jeux de données financés par le CasDAR uniquement)
  • Portail EcophytoPIC + GECO www.ecophytopic.fr : domaine de la Protection Intégrée des Cultures
  • Base de données sur les pratiques agricoles du GIS HP2E : www.gchp2e.fr
  1. Favoriser l’interopérabilité entre les systèmes d’information
  • Club utilisateurs API-AGRO pour évangéliser sur les API
  • Appui à la standardisation (club Agro-EDI-Europe)
  • Plateforme traçabilité GS1 / Terrena
  1. Mutualiser les systèmes d’information
  • API-AGRO : mutualisation d’une brique d’exposition et de monétisation des données et des algorithmes dans l’écosystème agricole
  • Plateforme R&D agri : Valorisation des livrables projets de r&d (en ligne premier trimestre 2019)
  • Fusion et mutualisation des bases de données de surveillance biologique du territoire (BSV) – instituts des grandes cultures et APCA : www.vigicultures.fr

#Rassurer. Clarifier les questions de propriété et de transparence pour rassurer les acteurs

  1. Établir des principes et des bonnes pratiques
  1. Garantir la maîtrise des données et établir une chaîne de confiance
  1. Encourager l’ouverture des données des entreprises
  • Appel à Manifestation d’Intérêt – DGE “Mutualisation de données pour l’Intelligence Artificielle” en cours début 2019 va dans ce sens.
  • L’organisation de hackathons, externes ou internes, permet aussi de sensibiliser les acteurs à l’ouverture de leur données.

Version du 25 janvier 2019

Il s’agit des réalisations recensées à ce jour par notre réseau : n’hésitez pas à nous signaler d’autres réalisations en France qui ont pu nous échapper. Pour cela, merci de respecter le format de quelques lignes avec un lien pour plus d’information et de préciser à quelle recommandation (principale) elle répond, à envoyer à francois.brun@acta.asso.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *